Notre Calendrier

 

Pèlerinages d'un jour

 

VOUS AUSSI,  EN SOLO, EN FAMILLE, ENTRE AMIS,
VENEZ PRIER À NOTRE-DAME DE CHARTRES

 
Vous êtes plus de 80 000 pèlerins ‘individuels’ à venir à la cathédrale de Chartres, chaque année, porter vos intentions à la Vierge Marie.
Mais parmi vous, qui venez en ‘touriste’, combien êtes vous à donner à votre visite une authentique dimension spirituelle ?
Vous êtes nombreux, si l’on se fie aux veilleuses allumées, qui laissent transparaître autant de joies et peines de l’existence - ou de pensées sincères pour ceux qui vous sont proches.

Tous, qui êtes sensibles à la spiritualité de Chartres, nous vous accueillons avec joie.

OÙ ?

Quatre lieux où rencontrer Marie et son fils :
 
voile de la Vierge, Chartres
Voile de La vierge
Pour méditer, au travers sa transparence, le mystère de l’Incarnation : Marie de Nazareth disant oui à l’ange du Seigneur, Dieu se faisant homme - prenant chair - dans le ventre d’une jeune femme de Palestine.
 
Offert à Chartres en 876 par le roi de France, le Voile de la vierge vient de Constantinople. Considéré comme une des reliques majeures du Christ, puisqu’il l’aurait touché au jour de sa naissance, l’un des objets les plus précieux d’Occident est durant des siècles enfermé à l’intérieur d’une chasse couverte d’or et de joyaux.
On découvre ainsi tardivement qu’il s’agit d’un long habit de tête - et non d’une ‘chemise’, ainsi qu’elle figurait sur le sceau du chapitre de la cathédrale. S’il est déchiré sous la terreur (1793), plusieurs fragments - dont un particulièrement important - sont redonnés à la cathédrale dans les décennies suivantes. Son reliquaire monstrance, réalisé par l’orfèvre Poussielgue-Rusand date du millénaire - 1876.
 
 
Notre-Dame du pilier
Marie qui accueille les prières des hommes et femmes. On vient du monde entier lui confier joies et souffrances - pour qu’elle le remette à son fils : les proches confrontés à la maladie, la douleur face à la mort, les personnes que l’on aime passionnément, les moments de dépression, la joie d’avoir un enfant…

statue de N-D du Pilier, Chartres
Datant des années 1500-1507, cette belle statue en poirier, avec rehauts de dorure, a été installée pour répondre aux besoins des fidèles, qui s’avançaient trop avant dans le chœur où étaient célébrés les offices. Son donateur est le chanoine Wastin des Feugerets. D’abord placée à la croisée du transept, elle n’a rejoint son actuel emplacement, dans le déambulatoire nord, qu’en 1806. Le pape Pie IX décida son couronnement, le 31 mai 1855 - qui donna lieu à un regain de dévotion mariale à l’échelle de la France.


crypte N-D de sous-terre, Chartres
Notre-Dame de Sous-Terre
Dans la crypte, c’est la statue immémoriale des pèlerinages. La chapelle de Notre-Dame de Sous-Terre, d’une extrême sobriété, conduit irrésistiblement vers cette petite figuration de Marie - qui garde les yeux fermés. Dans l’intimité qui plaisait tant à Huysmans, on peut s’arrêter et écouter son coeur. Une messe est célébrée chaque jour à 11h45.
 
L’actuelle statue date de 1975. Elle copie l’ancienne vierge d’époque romane, de chêne sombre, disparue au cours de la révolution. De nombreuses légendes étaient attachées à la ‘vierge devant enfanter’ - que les prêtres celtes auraient prié avant la naissance du sauveur. Cette mythologie, dont on sait aujourd’hui qu’elle n’a aucun fondement historique, a profondément marqué l’imaginaire chartrain, attirant rois de France (Louis XIV), spirituels (Vincent de Paul, François de Sales) et contribuant à faire de cette petite chapelle souterraine, à partir de la réinstallation du culte, en 1857, l’un des plus importants sanctuaires mariaux.


Notre-Dame de la Belle-Verrière
L’une des plus belles œuvres de l’art universel est aussi un lieu de prière fervente. Le bleu diaphane du cobalt inoxydé ne manque pas de fasciner. Sur le livre que porte Jésus : " Toute vallée sera comblée ". Autour, une vertigineuse construction théologique : Tabernacle au sein duquel  s’exprime la présence divine, Image de l’Église, Femme de l’Apocalypse, Sujet de louange de la cour céleste. À ses pieds, les scènes du banquet de Cana, où elle s’adresse à l’humanité : " Faites tout ce qu’il vous dira "
 
vitrail ND de la belle verrière, Chartres
Les panneaux du XII° siècle, représentant la Vierge en majesté, sont une véritable mystique du vitrail : versant la clarté du soleil - Dieu -  dans le cœur des fidèles tout en les illuminant (Durand de Mende - vers 1260). Ils proviennent peut être de la fenêtre axiale de la cathédrale - préservée durant l’incendie de 1194. Les panneaux du XIII° siècle utilisent en contraste un bleu plus soutenu et opaque. Notre-Dame de la Belle-Verrière, par sa capacité à évoquer la transcendance, est présente dans l’œuvre de nombreux écrivains : Proust, Malraux, Claudel, Gide, Zweig, Hugo, Rilke. 
 
 
 

L’ESPRIT DE CHARTRES

 
cathédrale ND de Chartres vue de loin
© Arnaud HÉBERT
"On voit le clocher à dix-sept kilomètres sur la plaine. De temps en temps, il disparaît derrière une ondulation, une ligne de bois. Dès que je l’ai vu ç’a été l’extase. Je ne sentais plus rien, ni la fatigue, ni mes pieds. Toutes mes impuretés sont tombées d’un coup. J’étais un autre homme" : ce sont les mots de Charles PÉGUY – et de milliers d’anonymes…
Le pèlerinage de Chartres est de ces aventures hors du commun, de celles qui parlent à toutes les époques et touchent au plus profond de ce que nous sommes : qui transforment…

Chartres, c’est le plateau de Beauce, qui impressionne par sa plate immensité. Ce sont ses deux flèches, signe indélébile sur la ligne d’horizon et vers lequel on avance imperceptiblement. C’est  le vaisseau de la cathédrale, qui accueille en son sein les pèlerins, un sanctuaire construit il y a plus huit cents ans.

Chartres : ce sont des retournements, des moments précieux où  l’on ressent une présence aimante, des pardons décisifs, des abandons silencieux à la parole de Dieu, des choix de vie, des vocations encore à la prêtrise ou au mariage : des millions de démarches personnelles. Des millions d’actes de foi.

Toutes ces expériences sont enracinées dans le même abandon chaleureux à la Vierge Marie. Elles sont pourtant teintées par les personnalités et spiritualités des pèlerins. Une extrême diversité d’ambiance qui est la richesse de Chartres.

On ne saurait dire plus simplement que l’aventurier Guy de LARIGAUDIE : "Lorsque tu seras seul à Paris, avec deux jours libres devant toi, va à Chartres, on en revient meilleur".

La spiritualité du pèlerinage de Chartres fut admirablement interprétée par les Prières dans la cathédrale : spiritualité faite d'adoration de Marie Mère de Dieu, mais aussi redécouverte d'un espace intérieur, d’une disposition d’âme qui se déploie au fur et à mesure de l'approche de la cathédrale.
 
 
 

DANS LES PAS DE PÉGUY

 
La spiritualité du pèlerinage de Chartres fut admirablement interprétée par les Prières dans la cathédrale de Charles PÉGUY : spiritualité faite d'adoration de Marie Mère de Dieu, mais aussi redécouverte d'un espace intérieur, d’une disposition d’âme qui se déploie au fur et à mesure de l'approche de la cathédrale.

photo C. PéguyCharles PÉGUY est en réalité indissociable du pèlerinage de Chartres. Il a profondément marqué plusieurs générations. La fin du XIXe siècle avait connu le retour massif des pèlerins jusqu’à remplir toutes les rues de Chartres. Il est pourtant considéré comme une sorte de ‘refondateur’. C’est dans ses pas,  le plus souvent, que sont entrés les grands pèlerinages des cent dernières années.
L'histoire est étonnante... Elle commence le 14 juin 1912, lorsque Charles PÉGUY entreprend le pèlerinage de Chartres à la suite d'un vœu fait l'été précédent au chevet de son fils malade.
"Alors, mon vieux, j'ai senti que c'était grave. Il a fallu que je fasse un voeu… J'ai fait un pèlerinage à Chartres. Je suis Beauceron. Chartres est ma cathédrale. J'ai fait 144 kilomètres en trois jours. (…) Mourir dans un fossé, ce n'est rien ; vraiment, j'ai senti que ce n'était rien. Nous faisons quelque chose de plus difficile".

Après la mort du poète en 1914, certains de ses amis empruntent son itinéraire. Ils méditent ses poèmes, font mémoire.
 
  en savoir plus sur le "chemin Charles Péguy" - site officiel
 
 
retour
 
 

Labyrinthe


2010 - radio RCF

Pèlerinages


1950 - Pélerinage étudiants
1950 - Pélerinage étudiants

2011 - pèlerinage ND Chrétienté
2011 - pèlerinage ND Chrétienté

2011 - pèlerinage ND Chrétienté
2011 - pèlerinage ND Chrétienté

2011 - pèlerinage des Tamouls
2011 - pèlerinage des Tamouls

2009 - Vénération du Voile de la Vierge, pèlerins russes
2009 - Vénération du Voile de la Vierge, pèlerins russes

2009 - Pèlerinage étudiants, rituel de la porte
2009 - Pèlerinage étudiants, rituel de la porte

2009 - Chant de la promesse scoute
2009 - Chant de la promesse scoute

2009 - Communauté des Tamouls : des cierges allumés
2009 - Communauté des Tamouls : des cierges allumés

Pèlerinages


Bonus 380
Bonus 379
Bonus 378
Bonus 294
Cathédrale de Chartres 2017 - Tous droits réservés - Crédits - Visiter la Cathédrale de Chartres - Photos Cathédrale de Chartres - Vitraux Chartres