Ste Jeanne d'Arc

Chapelle Sainte-Jeanne d’Arc

Informations pratiques

HORAIRES D’OUVERTURE

La chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, située au 89 rue du Grand Faubourg, ouvre ses portes le dimanche à partir de 10h30 pour la messe de 11h00.
L’accueil y est chaleureux, la chorale organise ses répétitions avant la messe.

Pendant les cérémonies, vous pourrez stationner vos véhicules dans la cour de l’association.

Contact : accueil paroissial au 16 cloître Notre-Dame, 02 37 21 59 08, du lundi au samedi de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

HORAIRES DES MESSES

  • Le dimanche : 11h00

Notre communauté…

La communauté Jeanne d’Arc est une communauté où règne un esprit fraternel, voire un véritable esprit de famille.

Elle est constituée de baptisés qui aiment depuis un certain temps ce lieu d’Église où ils se rencontrent depuis, pour certains, de nombreuses années. Elle est constituée de retraités de la Beauce, mais pas tous anciens agriculteurs.

Une chorale y anime les chants de la messe dominicale et assure fidèlement les obsèques des personnes : c’est le seul lieu de la paroisse où il en est ainsi. Le fond des partitions a été constitué par le père Tissier, un des pères fondateurs de la communauté.

Il y a des temps de partage de la Parole de Dieu qui ont lieu toutes les trois semaines dans les locaux voisins de l’association Jeanne d’Arc, dans l’après-midi du mardi de 15h00 à 16h00 cette année.

Un repas annuel nous réunit de manière à faire plus ample connaissance.

La communauté essaye, par son attention aux autres, par son accompagnement des personnes âgées, de témoigner de la joie de croire au milieu de ses frères.

 

Un peu d’Histoire…

chapelle Sainte-Jeanne d’Arc @ A. Delauney

La chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, fut le premier exemple à Chartres d’un lieu de culte « utilitaire ». Le quartier, dit du « Grand-Faubourg », encore semi-rural, était en effet, bien avant la guerre de 1914, le siège de l’Association Jeanne d’Arc, le « patro » dirigé par l’un des vicaires, l’abbé de Boislaville.

Ce prêtre, qui servit la paroisse durant une quarantaine d’années, comme vicaire, puis comme curé, a laissé un souvenir impérissable tant par son inlassable activité dans les domaines spirituel, culturels et social, que par son passé de combattant durant la première guerre mondiale et de résistant durant la seconde.

Dévoué depuis les débuts de son ministère aux œuvres de jeunesse, il avait souhaité donner à sa chère association un lieu de culte qui serait également ouvert aux fidèles du quartier. Le projet, mûri avant 1914, dut attendre la paix pour voir le jour mais, mené tambour battant, prit consistance dès le retour de l’abbé, signe d’une admirable espérance au sortir des épreuves.

Le dimanche 27 juillet 1919, en effet, l’évêque de Chartres, Mgr Bousquet, venait solennellement procéder à la bénédiction de la chapelle, fraîchement achevée et naturellement placée sous le patronage de Jeanne. Certes le bâtiment érigé avec des moyens réduits, n’avait rien d’un modèle architectural. De dimensions cependant importantes, il fut construit à partir d’une charpente métallique qui a parfaitement résisté à l’usure.

Victime d’un début d’incendie en décembre 1996, la chapelle a été entièrement restaurée, intérieurement et extérieurement. L’éclairage a été remis aux normes, les murs et la voute lambrissée ont été repeints, favorisant le recueillement et la prière.

Les années noires de la dernière guerre, durement vécue par beaucoup de chartrains, épargnèrent heureusement le Grand-Faubourg et, conséquence du vœu qu’ils avaient fait, leur reconnaissance s’exprima vis-à-vis de leur sainte patronne dont la protection s’était étendue à eux. Du 9 au 12 juin 1949 l’Association Jeanne d’Arc célébrait son cinquantenaire et à cette occasion une statue de la sainte fut placée à la porte principale de la chapelle, surmontée d’un bas-relief sculpté de deux bombardier survolant la ville, pour évoquer le danger auquel on avait échappé.

En dépit de ses enrichissements et de sa redistribution intérieure, la chapelle Sainte-Jeanne d’Arc a conservé une grande sobriété mais n’en est pas moins le centre spirituel bien vivant d’une communauté qui s’y est développée, tandis que se poursuivent à deux pas de là les activités sportives et culturelles de l’Association qui furent à son origine.

chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ A. Delauney
chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ A. Delauney
chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ A. Delauney
chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ A. Delauney
chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ A. Delauney
chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ A. Delauney
chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ A. Delauney
chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ A. Delauney
chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ droits réservés
chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ droits réservés
chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ droits réservés
chapelle Sainte-Jeanne d’Arc, Chartres @ droits réservés