Au fil des époques, des artistes et des photographes.

Photographies anciennes (vers 1902) et récentes, Dessin de Louis Boudan (1696) – le plus ancien document conservé, Lithographie (1850), Dessin de Guy Nicot (v. 1980), Carnet d’un touriste (1999)
Et aussi la grille des jardins de l’évêché…

Plusieurs regards sur le portail royal…

Photographie – éclairage de nuit (Nicolas Lhoste)
Dessin – le plus ancien conservé du portail royal. Daté ‘1696’, il serait hypothétiquement l’œuvre de Louis Boudan et a probablement été commandé par l’antiquaire et collectionneur François Roger de Gaignières, désireux de conserver des vues détaillées des principaux édifices français. Conservé à la Bibliothèque Nationale de France.
Lithographie – réalisée vers 1850, éditée en Angleterre. S’il faut souligner la qualité artistique de l’œuvre, l’impression d’exactitude ne doit pas faire illusion. L’appareillage des pierres, sur la périphérie des baies, est entièrement ré-inventé.
Dessin de Guy Nicot, Architecte en chef des Monuments historiques. Les sculptures ont été méthodiquement levées, en préalable aux restaurations des années 80.
Page d’un carnet de voyage – touriste américain, 1999.
Vue du parvis, vers 1902-03, tandis que le portail royal est encore occulté par plusieurs bâtiments. Avec plus d’attention, on lit sur un mur : ‘Maison achetée pour le dégagement de la cathédrale’.
Caricature – dessinateur anglais. ‘Mariage plébéien à la cathédrale de Chartres’.

Plusieurs regards sur la grille des jardins de l’évêché, immédiatement attenante à la cathédrale…

Photographie – Au premier plan le porche nord.
Peinture – Henri le Sidaner. Cette œuvre, datable des années 30, est un intéressant travail sur les atmosphères du crépuscule.
Photographie – jour de neige. Depuis les jardins.
Photographie sépia – 1927.
Dessin – Auteur anonyme, 1929.