Notre Calendrier

> Retour <

Au cours des siècles…

 
L’ensemble des verrières a été mis en place en un temps très court - à peine plus de trente ans.
Les verrières des bas côté et de la nef (v. 1205-1215) précèdent celles du haut chœur et du déambulatoire (v. 1210-1225) et celles des transepts (v. 1225-1235).
On comprend l’unité qui en ressort, même si une étude stylistique permet de conclure que plusieurs ateliers y ont travaillé parallèlement. Chaque maître verrier exprime ainsi sa personnalité artistique et son sens de la narration. Le choix des couleurs et les procédés graphiques, la mise en scène ainsi que le dessin des visages changent d’une fenêtre à la suivante.
 
Plusieurs baies datent du XII° siècle : les trois immenses vitraux de la façade occidentale, qui sont restés dans leurs fenêtres d’origine, et ‘Notre Dame de la Belle verrière’ - trois panneaux magnifiant le ‘bleu de Chartres’, qui ont été remontés dans une fenêtre du déambulatoire sud.
 
Certaines grisailles, à motif végétal, ont été réalisés au XIII° siècle tandis que d’autres ont occupé, à différentes époques, la place de verrières disparues.
 
Le XX° siècle n’a laissé que deux fenêtres :
- un vitrail dédié à Fulbert, visible dans le transept sud, fut commandé par l’association des architectes américains.
- une composition plus abstraite, évocatrice de la paix, prend place dans le transept nord : elle fut offerte par les amis allemands de la cathédrale.
  Voir : Datation des vitraux   


Cathédrale de Chartres 2017 - Tous droits réservés - Crédits - Visiter la Cathédrale de Chartres - Photos Cathédrale de Chartres - Vitraux Chartres