Vitrail de Saint Martin partageant son manteau - Avant

Vitrail de Saint Martin partageant son manteau
Avant : le vitrail est terne, difficile à comprendre. Les nombreux plombs de casses sur la croupe du cheval donnent d’ailleurs un aspect très «éclaté» au vitrail. On peut noter un fait intéressant : le registre correspondant à la tête de saint Martin apparaît plus clair que ceux situés en-dessous, puisqu’il s’agit d’un pastiche du XIX°. Le vitrail n’a pas été sujet à des phénomènes de corrosion.