Visage après restauration

Visage après restauration.
Le verre a retrouvé sa translucidité. Le plomb de casse a été supprimé.
Par ailleurs, au regard de l’importance symbolique et visuelle de ce visage, l’architecte des monuments historiques, Patrice Calvel, a décidé en association avec le maître verrier de rétablir la grisaille des pupilles des yeux, en s’appuyant sur les traces encore visibles.