Verrière 138 droite - Ici les angles des bordures, ont été transformés en arcatures

Verrière 138 droite - Ici les angles des bordures, ont été transformés en arcatures, sous lesquelles sont logées deux belles femmes, aux riches vêtements, qui prient mains jointes.
L’hypothèse traditionnelle était celle de donatrices. Nous trouvons intéressante la suggestion d’André Gouache et Jacques Bertrand, guides de la cathédrale, qui y reconnaissent deux saintes femmes de l’évangile : la scène centrale est celle de la rencontre du Christ et de Marie Madeleine. Or le texte biblique mentionne bien que plusieurs femmes se rendent au tombeau du ressuscité.