Verrière 130 gauche - Quand on regarde de plus près, le coup de maître réside dans la fusion du personnage et de la tige végétale formant cercle : celle-ci se termine par une main

Verrière 130 gauche - Quand on regarde de plus près, le coup de maître réside dans la fusion du personnage et de la tige végétale formant cercle : celle-ci se termine par une main.
C’est un procédé que l’on retrouve assez fréquemment dans des manuscrits enluminés. Le visage, aux traits marqués et aux beaux cheveux bouclés est d’une grande qualité.