Un jeune enfant tombe à l’eau, attiré par le diable

Un jeune enfant tombe à l’eau, attiré par le diable.
Il remplissait d’eau une coupe précieuse que ses parents avaient destinée à saint Nicolas, avant de préférer la conserver pour leur propre usage.
Le diable de Chartres utilise un crochet, tandis que celui de Bourges agrippe l’enfant.
La gestuelle de Bourges ne manque pas de réalisme, le père et la mère de l’enfant gesticulant sous l’effet de la panique. Par contraste, ceux de Chartres sont étrangement ‘intériorisés’.