Notre Calendrier

> Retour <

 
 
Cet article est un inventaire de l'ensemble des bonus depuis le numéro 250 jusqu'au numéro 274, publiés dans notre section "les +"
Chaque bonus est répertorié par son numéro, son état de consultation sur le site (en ligne / prochainement), et par son thème de classement
 
 
Bonus n°  état
thème de classement
 
Bonus 250 prochainement
voir autrement - regards d'artistes
sujet : "La cathédrale, au fil des époques, des artistes et des photographes… - partie 1"
 
Bonus 251 prochainement
voir autrement - regards d'artistes
sujet : "La cathédrale, au fil des époques, des artistes et des photographes… - partie 2"
 
Bonus 252 prochainement
voir autrement - regards d'artistes
sujet : "La cathédrale, au fil des époques, des artistes et des photographes… - partie 3"
 
Bonus 253 prochainement
voir autrement - regards d'artistes
sujet : "Hommage à la flèche sud : photographies, peintures, croquis, carnet de Rodin"
 
Bonus 254 en ligne
insolite
sujet : " ‘Portes ouvertes’ - ‘Fenêtres ouvertes’ : quelques clichés originaux qui questionnent - au fil des évènements d’actualité, des aléas de l’histoire et des jours qui passent - sur l’étrange rapport : extérieur/intérieur"
- Portail nord. Ouvert pour la nuit des cathédrales 2011 (24 juin). Cliché H. de Feraudy
- Porche nord, se découpant sur le ciel. Mise en perspective : arche naturelle du Yavapai - État de l’Arizona. Idée orig. N. Lhoste
- Porche sud. Paroissienne se rendant à une célébration, au moment de passer sous les voûtes
- Porche sud. Le cirier de la cathédrale, Bruno, quelques instants après avoir clôturé les portes. Cliché C. Mariaccia
- Porche sud. Durant la seconde guerre mondiale, tandis qu’il était rendu inaccessible par l’empilement des sacs de sable. Au premier plan, des officiers allemands
- Portail royal. Entre Pâques et la Pentecôte 2011, à l’occasion de la béatification de Jean-Paul II, un portrait souriant du pontife accueillait les visiteurs et fidèles
- Portail royal. Un habitué du 'seuil', auquel les passants laissent quelques pièces - à l’intérieur de sa casquette
- Portail royal. 1971. Un tuyau des grandes orgues franchit les battants, à l’occasion de la réfection de l’instrument
- Portail royal. 2009. Pèlerinage des étudiants - durant la séquence liturgique 'Voici le Roi de Gloire'. Le personnel de la cathédrale, aidé d’un jeune dans les secondes qui précèdent l’ouverture des portes
- Portail royal. 1927. Procession du Voile de la Vierge, durant les fêtes mariales
- Portail royal. Les portes telles que les imaginent les enfants, au retour d’une visite de la cathédrale. Les grandes femmes couronnées, de part et d’autre de la baie centrale, sont une évocation des 'reines' de l’Ancien Testament
- Depuis une table du 'Cloître Gourmand', par la fenêtre
- À l’étage de la flèche romane, fenêtre vers le parvis. L’aménagement floral avait été installé pour la première édition de la 'fête du parfum'
- À l’étage de la flèche romane, fenêtre vers la flèche Jehan de Beauce. Cliché C. Mariaccia
- La cathédrale ouverte sur le ciel : modèle informatique (site web J. James), dessin 'écorché' (conférence Patrice Calvel - Université d’Harvard / États Unis - Chartres Sanctuaire du Monde), montage photographique (G.F.)
- 24 juin 2011. Sur le pavage de la nef, plusieurs ronds de lumière, provenant de manques dans une rose supérieure de la nef, produisent durant quelques instants une véritable œuvre d’art
 
Bonus 255 prochainement
restauration - pierres
sujet : "Suivez les travaux de la façade principale. Le chantier, au plus près des ouvriers…"
 
Bonus 256 prochainement
voir autrement - regards d'artistes
sujet : "Variations autour du ‘Bleu’ de Chartres - partie 1 : peintures"
 
Bonus 257 prochainement
voir autrement - regards d'artistes
sujet : "Variations autour du ‘Bleu’ de Chartres - partie 2 : le verre"
 
Bonus 258 en ligne
insolite
sujet : "Les animaux sur les murs de la cathédrale : sélection..."
- Un colley attend patiemment son maître, sous les voûtes du porche sud
- Un chat fait sa toilette, sur le muret en avant du portail royal
- Dans les parties supérieures du porche nord, trio de pigeons
- Septembre 2010. Plusieurs cigognes passent une nuit dans les hauteurs de la cathédrale – ici, la flèche Jehan de Beauce
- Sous les pieds de la sibylle : portail nord, baie de droite. Le chien – qui semble s’inspirer des labradors, est sculpté avec un réalisme sensible
- Sous les pieds de Saint Vincent : portail sud, baie de gauche. Un fauve – à l’aspect bien débonnaire – et un rapace – tout aussi  pacifique – sont les deux animaux qui ont veillé sur le corps du martyr quand il s’est échoué sur une plage 
- Un dragon souffle à l’oreille de la femme de Putiphar l’envie de séduire Joseph (Portail nord) On ne peut que saluer le talent de l’artiste, qui a su retranscrire avec subtilité l’extrême perversité reptilienne du ‘malin’ 
- Un dragon à peu près semblable – à peine plus de 10 cm - dans les colonnes avancées du porche nord. Il se sert de sa queue pour renverser son adversaire, symbolisant ainsi le combat du bien et du mal
- Dans les sculptures du clocher neuf, de nombreux animaux fantastiques
- Gargouille du clocher neuf – XVI° siècle 
- Gargouille du clocher neuf – XVI° siècle
- Gargouille du clocher neuf – XVI° siècle
 
Bonus 259 a prochainement
restauration - vitraux
sujet : "Restaurations des vitraux"
 
Bonus 259 b prochainement
restauration - enduits
sujet : "Travaux du Narthex"
 
Bonus 260 prochainement
voir autrement - histoire(s) / voir autrement - regards d'artistes
sujet : "Le pavillon de l’horloge - flanc nord de la cathédrale : différents regards - au fil du temps"
 
Bonus 261 en ligne
insolite
sujet : "Cartes postales ‘Souvenir’ de la cathédrale : durant la saison estivale, ce sont des dizaines de milliers de cartes qui sont expédiées depuis Chartres. En voici quelques-unes, parmi les plus originales"
- Carte ‘belle époque’ : fleurs de printemps et noeud rose. Vers 1910
- Même intitulé et même ambiance fleurie. Vers 1920
- Plusieurs clichés pour une même carte - la façade principale de la cathédrale en position centrale. Vers 1920
- Relooking – vers 1960
- Vue de la cathédrale, de loin. Vers 1920. ‘ Un souvenir de Chartres’ sur une banderole ourlée, mêlée de feuilles et fleurs
- Souvenirs personnalisés ‘homme’ et ‘femme’.  ‘De chartres, je vous envoie…’ Médaillon cathédrale en arrière fond et fleurs à foison. Vers 1920
- Souvenir personnalisé ‘aviateur’. Pour le médaillon cathédrale, la base aérienne de Chartres, l’une des plus importantes de France, utilise évidemment une photographie prise depuis l’un de ses avions. Vers 1930
- Tableau souvenir, peint à la main. Vers 1900
- Carte souvenir artisanale : photographie, chapelet, cœur de dévotion et labyrinthe évoque la ‘personnalité’ du sanctuaire
- Montage photographique. On notera l’utilisation de la maquette du parc d’attraction ‘France miniature’
- Vue de la cathédrale, depuis la route de Paris
- Carte souvenir artisanale ‘faite maison’
- Cliché numérique : souvent, les visiteurs posent devant la façade de la cathédrale
 
Bonus 262 prochainement
restauration - vitraux
sujet : "Restauration des vitraux du haut-chœur, 2009"
 
Bonus 263 prochainement
voir autrement - histoire(s) / voir autrement - regards d'artistes
sujet : "Vues cavalières de Chartres : gravures anciennes, modélisation 3D, photographies, vitraux "
 
Bonus 264 en ligne
voir autrement - histoire(s)
sujet : "Le jubé de la cathédrale : en avant du chœur, dont les restaurations seront achevées pour les fêtes de Noël, une bâche a été installée, permettant d’imaginer ce qu’était l’ancien jubé de la cathédrale - partie 1"
- Gravure dite 'de Larmessin', mettant en scène certains hauts faits de l’histoire du sanctuaire
- Impression datée de 1723, gravée par Le Roux sur un dessin de Petit, éditée par Moquet "au soleil d’or, rue des trois maillets",  à Chartres
- Gravure du sacre d’Henri IV, éditée dans les dernières années du XVI° siècle. "Cérémonies du sacre et couronnement d’Henri IV qui furent faites en l’église cathédrale de Chartres le dimanche 27 février 1594" 
- Gravure signée Jean-Baptiste Rigaud, et datant du milieu du XVIII° siècle
- Hypothèse de l’historien d’art allemand Hermann Bunjes - Vers 1943
- Document de travail, conservé à la Bibliothèque de l’architecture et du patrimoine, probablement issu des archives de l’architecte en chef Jean Maunoury - Vers 1950
- Proposition des collaborateurs de l’historien d’art Louis Grodecki, sur demande de Jean Taralon, inspecteur général des monuments historiques - 1952
- Reconstitution de Jean Mallion (1964) dont la thèse de doctorat était consacrée au jubé de la cathédrale
- Restitution du jubé, effectuée pour la durée des travaux du chœur, à l’initiative de M. Jean-Pierre Blin, conservateur régional des Monuments historiques, avec le concours de M. Patrice Calvel, architecte en chef des monuments historiques
 
Bonus 265 en ligne
voir autrement - histoire(s)
sujet : "Le jubé de la cathédrale : en avant du chœur, dont les restaurations seront achevées pour les fêtes de Noël, une bâche a été installée, permettant d’imaginer ce qu’était l’ancien jubé de la cathédrale - partie 2"
- Le jubé est détruit en 1763. Au cours des années suivantes, plusieurs bas-reliefs du jubé servent à des réparations ou aménagements du dallage, face sculptée tournée contre terre
- Une dalle de pierre tendre, qui avait ainsi remplacé au XIX° siècle certains bas-reliefs du jubé, était fracturée. Elle a été remplacée en avril 2009
- Présentation du jubé au XIX° - dans la chapelle Saint Martin de la crypte
- Photographie de Henri Olivier - 1923 - Bibliothèque de l’Architecture et du Patrimoine : plusieurs bas-reliefs, considérés parmi les plus représentatifs et élaborés de l’art gothique, ont été moulés pour figurer au Musée de sculpture comparé, au palais de Chaillot
- Reconstitution d’une arcade du jubé, avec deux bas-reliefs, figurant dans la grande exposition L’Europe gothique, organisée à Paris en 1968 à l’initiative du Conseil de l’Europe
- Carte postale années 90/92 - État actuel : dans les années 1960, les fragments du jubé rejoignent la présentation du trésor de la cathédrale, dans la chapelle Saint Piat
- Vue de la salle capitulaire, située sous la chapelle Saint Piat
- Le bas-relief, le plus célèbre : celui de la Nativité. Il faut le situer, de l’avis de nombreux critiques, à la hauteur des plus grandes œuvres de la sculpture universelle
 
Bonus 266 prochainement
voir autrement - instantanés
sujet : "La cathédrale émergeant de la plaine de Beauce : clichés, peintures, tapisserie, vitraux, gravures"
 
Bonus 267 a en ligne
vie d'une cathédrale
sujet : "Des bénévoles qui font honneur à la cathédrale : le 10 septembre 2011, l’association ‘Terres et Couleurs’ intervenait sur plusieurs portes de la cathédrale"
- Porte du transept sud
- Porte de la crypte. Un bénévole à l’œuvre
- Pot de peinture et pinceaux. Les ferrures (XIX° siècle) ont été laissées apparentes - couleur rouille : le contraste en fait ressortir le dessin, inspiré du XIII° siècle
- Ingrédients et Préparations. Ne sont utilisés que des matériaux naturels
- Échanges entre l’évêque, Monseigneur Pansard et l’architecte des bâtiments de France, Monsieur Clarke de Dromantin
 
Bonus 267 b en ligne
vie d'une cathédrale / voir autrement - regards d'artistes
sujet : "Plein air d’arts plastiques pour la cathédrale’ - à l’initiative de Chartres Sanctuaire du Monde : le 10 septembre 2011, les artistes se sont installés sur le parvis"
- Devant le portail sud. De 7 à 77 ans…
- Vente aux enchères sous la halle de la place Billard. Maîtres Lelièvre, Mêche et Paris défendent les œuvres auprès des amateurs
- Touristes au portail nord - un vrai naturel pour cette scène du quotidien / Chartres émergeant d’une steppe aride où passent des rhinocéros (sic)
- Silhouette de la cathédrale – collage / Soubassement des apôtres du portail sud : les rois persécuteurs - une force d’expression à laquelle on ne peut rester insensible
- La cathédrale 'havre de paix, pleine de lumière, arc en ciel de couleurs, pèlerinage mondial' - une œuvre qui a le parfum ensoleillé des Antilles / Évocation de l’ange au cadran
- Notre-Dame du Pilier - Estampe par Béatrice Roches-Gardies / Les arcs boutants - fusain par Antoine Vincent
 
Bonus 267 c prochainement
vie d'une cathédrale
sujet : "La fleuriste de la cathédrale est Madame Steinmetz : un rôle important qu’elle accomplit avec une rare sensibilité, au fil des différents moments de l’année liturgique"
 
Bonus 267 d prochainement
restauration - vitraux / vie d'une cathédrale
sujet : "Visite dans les ateliers Vitrail France : la verrière de la vie du Christ (XII° siècle) en cours de restauration, collages sur les visages - clichés par Henri de Feraudy, grand amoureux de la cathédrale et passionné de photographie"
 
Bonus 268 prochainement
découvrir - vitraux
sujet : "Vitraux : des visages méconnus - quelques donateurs ont été disposés au bas des lancettes, qui montrent également plusieurs scènes de martyres et autres ‘incontournables’ de l’iconographie chrétienne. Suivez nous, suspendus sous les voûtes de la nef, face aux personnages - partie 1"
 
Bonus 269 prochainement
découvrir - vitraux
sujet : "Vitraux : des visages méconnus - quelques donateurs ont été disposés au bas des lancettes, qui montrent également plusieurs scènes de martyres et autres ‘incontournables’ de l’iconographie chrétienne. Suivez nous, suspendus sous les voûtes de la nef, face aux personnages - partie 2"
 
Bonus 270 prochainement
voir autrement - histoire(s)
sujet : "L’ancien diocèse de Chartres : au XIII° siècle, quand l’évêque de Chartres, Renaud de Mousson, lance les travaux de la cathédrale, son diocèse est l’un des plus vastes de France"
 
Bonus 271 prochainement
découvrir - vitraux
sujet : "Vitraux : Chartres/ Bourges. Ils sont presque contemporains: les vitraux légendaires de Chartres sont posés entre 1205 et 1225, tandis que ceux de Bourges le sont entre 1210 et 1240 - partie 1"
 
Bonus 272 prochainement
découvrir - vitraux
sujet : "Vitraux : Chartres/ Bourges. Ils sont presque contemporains: les vitraux légendaires de Chartres sont posés entre 1205 et 1225, tandis que ceux de Bourges le sont entre 1210 et 1240 - partie 2"
 
Bonus 273 prochainement
découvrir - vitraux
sujet : "Vitraux : Chartres/ Bourges. Ils sont presque contemporains: les vitraux légendaires de Chartres sont posés entre 1205 et 1225, tandis que ceux de Bourges le sont entre 1210 et 1240 - partie 3"
 
Bonus 274 prochainement
découvrir - vitraux
sujet : "Vitraux : Chartres/ Bourges. Ils sont presque contemporains: les vitraux légendaires de Chartres sont posés entre 1205 et 1225, tandis que ceux de Bourges le sont entre 1210 et 1240 - partie 4"
 


Cathédrale de Chartres 2017 - Tous droits réservés - Crédits - Visiter la Cathédrale de Chartres - Photos Cathédrale de Chartres - Vitraux Chartres