Sur cette verrière du clair étage - en-dessous de la scène précédente, saint Martin est représenté accomplissant un dernier miracle

Sur cette verrière du clair étage - en-dessous de la scène précédente, saint Martin est représenté accomplissant un dernier miracle. Il ressuscite un serviteur de Lupicin. Il tient le bras du miraculé de la main gauche et semble l’élever de la droite. Ses mains sont particulièrement détaillées : on peut y voir les plissures de ses doigts au niveau des articulations, et le bord de ses ongles.
L’ensemble vestimentaire du saint est partagé entre sa grande chasuble brune et plusieurs touches colorées éparses : vert, rose, bleu. Ces couleurs très localisées apparaissent plusieurs fois sur le vitrail : le rose sur la bordure de la dalmatique se voit aussi sur l’auréole de saint Martin ; le blanc de l’aube est repris sur la mitre ; le bleu du fermoir se retrouve sur les décorations de la mitre.