Suite d’un petit ensemble sculpté de quatre socles, consacré au cycle de David

Suite d’un petit ensemble sculpté de quatre socles, consacré au cycle de David. Les deux derniers socles ont un style qui ne correspond pas au début du XIII° siècle mais au début du XIV° siècle.
Nous savons qu’en 1316, une expertise est menée par des maîtres maçons sur le porche nord, qui présente des risques d’effondrement suite à la rupture de plusieurs linteaux. On y prescrit le remplacement ‘urgent’ d’une pile avancée. Cette pile est ainsi précisément datable : 1316/17.
Pourtant, la ressemblance avec les sculptures précédentes laisse entendre que les scène de l’histoire de David ont été réutilisées.