Saint Symphorien est martyr à Autun, vers 175 / 180.

Saint Symphorien est martyr à Autun, vers 175 / 180. Sa légende raconte que le saint refusa de participer à une procession religieuse en l’honneur des dieux romains. Il est décapité.
Ce saint eut une grande importance dans toute la France comme en témoigne le nombre important d’églises qui lui sont consacrées. Certaines parties (architecture, torse) sont des restitutions du XIX° siècle.