Saint Jacques le majeur, apôtre - première version

Saint Jacques le majeur, apôtre - première version.
Ce cliché montre à quel point l’opacification du verre - due essentiellement aux dépôts de corrosion sur la face externe - finit par lui retirer toute lisibilité. Le dessin des yeux, qui est d’une extrême qualité, peut à peine se discerner au travers de la masse sombre que forme le visage entier.