Partie haute du vitrail

Partie haute du vitrail. Bien souvent, on trouve en partie haute des vitraux, à Chartres, la représentation d’éléments d’architecture, telles des villes ceintes de remparts. Nous sommes au XIII° siècle, bien avant la théorisation de la perspective en Italie, mais déjà, malgré quelques maladresses, les maîtres-verriers chartrains semblent avoir saisi l’enjeu de la représentation "vériste" des édifices. Très vraisemblablement, ces architectures en partie haute - donc vers le ciel - sont à lire comme des allusions à la Jérusalem Céleste dont parle l’Apocalypse.