Parmi les deux dernières statues, celle d’un roi en attente de son emplacement

Parmi les deux dernières statues, celle d’un roi en attente de son emplacement. Comme on peut l’observer, la sculpture possède entièrement l’aspect que devait avoir le prototype au milieu XII° siècle - soit beaucoup trop 'récent' pour s’intégrer au portail : surfaces régulières, arêtes vives, détails impeccablement dessinés, pierre aux tonalités blanches.