Novembre - Chartres

Novembre : un paysan fait tomber des glands pour nourrir les porcs.
Rampillon et Laval montrent l’homme en train de frapper le chêne, tandis qu’à Chartres, il garde le gourdin au côté, ce qui lui donne une expression plus tempérée. On devine néanmoins le mouvement qui s’amorce : il lève la tête vers la frondaison.
À Laval, le chêne est trop stylisé pour être reconnaissable tandis qu’à Chartres le sculpteur a semblé prendre en modèle des feuilles ramenées d’une promenade.
À Rampillon, les porcs se battent au pied du tronc ; à Chartres on y a préféré deux porcelets.