Notre Calendrier

> Retour <

Les vitraux en trompe-l’œil de la cathédrale de Chartres
une conférence de Irène JOURD’HEUIL, conservateur des monuments historiques
dans le cadre du cycle de conférences de l'École des Chartes "Du Rare à l’unique", le 3 décembre 2013.


Depuis 2008, la cathédrale fait l'objet d'un chantier spectaculaire consistant en la restauration de la polychromie intérieure du XIII° siècle. Ce décor essentiellement constitué d'un enduit ocre à faux-joints blancs couvrait non seulement les parois intérieures du monument, mais également une partie des parois extérieures.
Si ce type de polychromie se retrouve dans plusieurs édifices contemporains, plus exceptionnels sont les vitraux, peints en trompe-l'œil, simulant la présence de roses, et redécouverts en 2010 dans les premières travées occidentales de la nef.
 
vitraux trompe l'œil vitraux trompe l'œil
 
Au-delà de la présentation notamment technique et iconographique de ces peintures murales du XIII° siècle, la conférence s'interroge sur la fonction architecturale et symbolique qui a pu leur être donnée.
 
Voir ici l'intégralité de la conférence en Vidéo
 
Archiviste paléographe (prom. 2006), Irène JOURD'HEUIL a consacré sa thèse de l’École nationale des chartes aux portails roussillonnais en marbre des XII° et XIII° siècles. Conservateur des monuments historiques depuis 2008 à la direction régionale des affaires culturelles de la région Centre, c'est elle qui assure le suivi de plusieurs chantiers de restauration importants : la cathédrale de Chartres, mais également celles de Blois et Bourges. Elle est donc en charge de ce grand chantier de restauration des enduits intérieurs, initié en 2008 et qui provoque l'admiration des fidèles, des pèlerins et des visiteurs.


Cathédrale de Chartres 2019 - Tous droits réservés - Crédits - Visiter la Cathédrale de Chartres - Photos Cathédrale de Chartres - Vitraux Chartres