Les modèles 'pour jardin'

Les modèles 'pour jardin'. Sans doute est-ce là l’une des plus amusantes curiosités des vitraux, dont on peut suivre probablement le processus de formation.
 
Sur la plus ancienne version - en haut à gauche, une simple 'barre' prend appui sur les bords de la scène, expédient graphiquement réussi, mais que le maître verrier lui-même a pu juger embarrassant du point de vue 'logique'. Qu’est ce qui soutient ?
Un de ses confrères réalise un coup identique - en bas à gauche, à la différence près que cette barre passe devant un petit arbuste, situé au second plan. D’où lui vient une idée… Il n’hésite pas, dans un deuxième panneau du même vitrail - en bas à droite, à utiliser les arbustes comme montants du banc, deux départs de branche morte faisant usage de fourche - et donc de cale. Le tour est joué…
Un troisième maître verrier s’empare de l’astuce, sans vergogne - en haut à droite. Le banc est maintenant de travers. L’aspect 'bricolage-minute' n’est pas sans faire - involontairement - sourire. Quand on sait qu’un ange s’y assoit…
 
De gauche à droite et de haut en bas : St Thomas, Stes Marguerite et Catherine, St Étienne, ibidem.