Les contours du panneau obligent à disposer de 'travers' le navire qui transporte saint Germain, la surface de l’océan suivant la même pente

Les contours du panneau obligent à disposer de 'travers' le navire qui transporte saint Germain, la surface de l’océan suivant la même pente. Loin d’être dommageable, la direction oblique sert merveilleusement la compréhension du récit, où la mer est déchaînée : la tempête est déclenchée par le diable, que l’on voit apparaître dans l’angle supérieur droit.
[Verrière de St Germain : déambulatoire de la cathédrale, au dessus de Notre Dame du Pilier]