Les comparaisons s’appliquent aux motifs ornementaux, notamment les frises d’acanthe qui surmontent les chapiteaux

Les comparaisons s’appliquent aux motifs ornementaux, notamment les frises d’acanthe qui surmontent les chapiteaux. Saint-Denis donne à nouveau le ton, comme on peut le voir sur les exemplaires d’abaque exposés au Musée du Louvre (en haut).
La version chartraine (au centre), qui apparaît très 'automatique', gagne en sens décoratif ce qu’elle perd en relief et en naturalisme. Sans doute faut-il y voir l’influence conjointe des ateliers de la vallée de la Loire. À son tour, Chartres sert de référence pour d’autres grands portails, réalisées dans la quinzaine d’années qui suit : à la cathédrale d’Angers (en bas - gauche) et au transept nord de la cathédrale de Bourges (en bas - à droite).