Le samaritain - visage du Christ - commence à soigner le blessé

Le samaritain - visage du Christ - commence à soigner le blessé. On sent une profonde compassion.
Pour les théologiens du XII° siècle (par ex. Hugues de saint Victor), qui s’appuient eux-mêmes sur la tradition des pères de l’Église (par ex. Origène), l’histoire du samaritain se lit à plusieurs niveaux. Au sens concret, un homme qui porte secours à un autre, qui a été blessé. Au sens allégorique, Jésus Christ venant à la rencontre de l’humanité pour la remettre 'debout', puisque rien n’est jamais perdu.