Le samaritain, se penchant une dernière fois sur l’homme blessé - désormais convalescent

Le samaritain, se penchant une dernière fois sur l’homme blessé - désormais convalescent. On perçoit une vraie amitié dans les yeux du samaritain, envers celui qui est devenu 'son prochain'.
On comprend bien le double sens. D’un côté, l’anonyme qui laisse parler son cœur et prend le temps de s’arrêter - on parlerait aujourd’hui d’une agression dans le métro. De l’autre, le Christ se penchant sur l’humanité entière, confrontée à la blessure psychologique que sont la compréhension de ses ambivalences et la peine de sa finitude.