Le prototype de la vierge à l’enfant, qui figure au tympan du portail droite (à gauche), doit être recherché dans la cathédrale elle-même - avec l’ancienne Notre-Dame-de-sous-terre

Le prototype de la vierge à l’enfant, qui figure au tympan du portail droite (à gauche), doit être recherché dans la cathédrale elle-même - avec l’ancienne Notre-Dame-de-sous-terre.
Pendant des siècles, les statues que les fidèles vénéraient à l’intérieur à l’édifice, sorties en procession lors de rituels paraliturgiques qui rappelaient les pages essentielles de l’évangile, ont eu bien plus d’importance que celles qui figuraient sur les portails sculptés - lesquelles se limitaient à être des 'évocations'.
 
On connait plusieurs objets qui permettent d’avoir une idée assez exacte de l’ancienne statue, tous trois datant de la deuxième moitié du XVII° siècle. Une statuette, en format réduit (au centre - gauche), est conservée par le carmel de Chartres. Une gravure, signée G. Barbier (au centre - droite), est conservée par le Musée des Beaux Arts de Chartres, toute comme un petit tableau de dévotion (à droite).