Le mois de janvier a deux têtes, allusion au Janus de la religion romaine

Le mois de janvier a deux têtes, allusion au Janus de la religion romaine : l’une d’elle, plus jeune, regarde l’année passée. L’autre l’année à venir.
Sur le sujet, voir le ’réponse en images’ de l’hebdo cathédrale 506.