Le jubé est détruit en 1763. Au cours des années suivantes, plusieurs bas-reliefs du jubé servent à des réparations ou aménagements du dallage, face sculptée tournée contre terre

Emplacement – déambulatoire sud.
Le jubé est détruit en 1763. Au cours des années suivantes, plusieurs bas-reliefs du jubé servent à des réparations ou aménagements du dallage, face sculptée tournée contre terre.
Certains, parmi les plus importants, sont utilisés dans le déambulatoire, au niveau des grilles latérales du chœur. Cette solution, aussi choquante paraisse-t-elle, a sans doute l’intérêt de conserver dans la cathédrale des fragments essentiels. Lassus, entreprend des fouilles en 1848, qui permettent de les identifier.