Le geste de dévotion peut-être le plus naturel est d’embrasser le reliquaire

Le geste de dévotion peut-être le plus naturel est d’embrasser le reliquaire. On retrouve dans cette pratique l’authentique vénération des reliques, telle que la connaissent les orthodoxes. Au-delà de l’objet qui est uniquement un média, c’est évidemment à Marie qu’est adressée l’affection de ceux qui portent Marie et son fils dans leur cœur.