Le fils prodigue retrouve son père

Le fils prodigue retrouve son père.
La scène de Chartres l’emporte par son authenticité : retenue, dignité des attitudes et intensité des regards : l’embarras du fils et la joie du père - qui illumine son visage. Il s’agit d’un instant : quand tous deux s’aperçoivent. La scène ‘précède’ celle de Bourges, où père et fils s’embrassent spontanément.
Le père a demandé qu’on apporte une tunique neuve : le serviteur qui l’apporte apparaît dans le panneau de Bourges, tandis qu’il est repoussé plus loin dans le vitrail de Chartres.