Le cou est occupé par un verre de colmatage, à motif de feuillage, trop sombre

Le cou est occupé par un verre de colmatage, à motif de feuillage, trop sombre. La restitution par informatique d’un verre clair redonne au visage sa puissance visuelle.
Ainsi apparaît-il assez proche de ce que voyaient réellement les fidèles des années 1210-20.