Le Christ, porté dans ses bras, ne diffère pas des figurations habituelles, même si sa tête conserve à la fois des traits enfantins et adultes

Le Christ, porté dans ses bras, ne diffère pas des figurations habituelles, même si sa tête conserve à la fois des traits enfantins et adultes.
Il porte un rouleau des écritures dans une main et bénit de l’autre. Le sein que porte délicatement Marie est représenté de façon réaliste - même exagérée, pour être visible du sol.