Le Christ, au moment de la mise au tombeau - on retrouve là une mèche de cheveux 'conventionnelle'

Le Christ, au moment de la mise au tombeau. Le visage, yeux clos, appelle la prière de compassion - touchant tout autant par l’expression physique de la souffrance que par l’apaisement qui émane de ses traits.
On retrouve là une mèche de cheveux 'conventionnelle' qui contribue fort à l’humanisation du visage, rendant le Christ plus proche du commun des personnages.