La lapidation

La lapidation. Saint Étienne est agenouillé, les mains jointes et le regard porté vers le Christ lui apparaissant. Trois hommes aux traits volontairement hideux tiennent dans leurs mains des pierres qu’ils s’apprêtent à jeter sur saint Étienne.
Les maîtres-verriers chartrains pouvaient, avec la grisaille, représenter différentes émotions et même insister sur la psychologie bonne ou mauvaise des personnages représentés, en exagérant, ou au contraire en adoucissant, les traits du visage.