La douceur (Paris/ Chartres/Amiens) arbore un mouton

La douceur (Paris/ Chartres/Amiens) arbore un mouton.
La dureté - on pourrait dire la violence, assise fièrement sur un siège, repousse du pied un serviteur qui s’était agenouillé devant elle. Sans doute cette scène témoigne-t-elle aussi de l’arrogance d’une classe sociale : la maîtresse, coiffée d’un touret, appartient à l’aristocratie.
À Chartres, plus qu’à Paris et Amiens, on peut apprécier comment le sculpteur a rendu les détails du siège - au point qu’un ébéniste contemporain aurait assez de renseignements pour en réaliser une réplique.