L’obéissance porte un chameau agenouillé (Paris/Chartres)

L’obéissance porte un chameau agenouillé (Paris/Chartres). Ce symbole, qu’on ne s’attendrait pas à trouver dans les sculptures des cathédrales gothiques, a pourtant le mérite de la clarté : rappelons que l’âne est, en occident, le principal animal de bât.
La désobéissance gifle son évêque. On devine quelle gravité peut avoir ce geste dans une sculpture du XIII° siècle.