Joachim, discutant avec sa femme Anne

Joachim, discutant avec sa femme Anne. Nous avons ici une réalisation remarquable, très bien conservée, où la finesse du dessin (traits de la barbe, rehauts sur le font) s’accompagne d’une vraie émotion. L’étroitesse du visage, la forme concave du profil, les ondulations des arcades qui donnent au personnage un caractère douloureux, sont typiques de certains visages masculins de l’atelier.