Ils portent ici leur bel habit des célébrations solennelles, offert par l’impératrice Eugénie : un col rouge bordé de fourrure blanche

Les maîtrisiens ont évidemment embelli les grandes fêtes mariales de 1927. Ils portent ici leur bel habit des célébrations solennelles, offert par l’impératrice Eugénie : un col rouge bordé de fourrure blanche.
Devant le portail sud, posent également plusieurs chanoines, professeurs de la maîtrise.