Hugo-Nanteuil - dans les carnets de Victor Hugo

Hugo-Nanteuil - Dans les carnets de Victor Hugo. À regarder de plus près, le dessin n’est sans doute pas de la main de Hugo, mais de Célestin Nanteuil, jeune graveur et illustrateur, dont on connait l’engagement auprès des 'romantiques'.
L'écrivain parcourt longuement le département lors de l'été 1836. Il voyage en compagnie de sa maîtresse Juliette Drouet (1806-1883). Il a 34 ans, Juliette Drouet, 30. Parti de Paris le 14 juin 1836, Victor Hugo prend une diligence à Chartres (Eure-et-Loir) le 16 juin 1836. Le voyage véritable commence par la Bretagne. L'écrivain est accompagné alors de Célestin Nanteuil (1813-1873), que Victor Hugo fait passer pour le frère de Juliette. Il quittera le couple à Domfront (Orne) pour rentrer à Paris.
'Et enfin Chartres qui nous est apparu de loin dans l’averse le plus pittoresque du monde. Ici il faudrait des volumes et des millions de points d’exclamation. La cathédrale de Chartres est une merveille.
Cet art-là est vraiment fils de la nature … (…) O pauvres architectes de nos jours qui ont l’art de faire de si petits édifices avec de si grands amas de pierres, qu’ils viennent donc étudier ceci ! (…)
Quant aux deux clochers, ils forment entre eux la plus admirable et la plus harmonieuse opposition de grâce et de majesté qui se puisse imaginer. Le vieux, qui est moins haut, est presque roman, est d’une gravité sombre et austère, quoique ornée. L’autre est un gigantesque bijou de quatre cent pieds de haut'
.
'Lettre à Mme Hugo, juin 1836'