Notre Calendrier

> Retour <

Cela fait des siècles que Chartres appelle…

reliquaire Voile de la Vierge
© NDC
La relique connue autrefois sous le nom de "chemise" et que l’on appelle aujourd’hui le Voile de la Vierge fut donnée à l'Église de Chartres, vers 876, par Charles le Chauve. Immédiatement, sa célébrité a contribué au développement du pèlerinage. On disait qu’elle avait porté ce vêtement le jour de la naissance du Christ. Chartres devenait donc le lieu parmi tous où prier sur l’incarnation - la venue de Dieu sur terre.
 
La "sainte châsse" était conservée au retable du maître-autel; les pèlerins y accédaient pour la vénérer, priaient longuement et rapportaient de Chartres, de petits insignes en forme de "chemisette".
 
C'est aux XII° et XIII° siècles que le pèlerinage de Chartres paraît avoir atteint sa plus grande célébrité. Guibert de Nogent dit que le nom et la relique de la Vierge y sont l'objet de la vénération de presque tout le monde latin. Dans un document de 1260, le pape Alexandre IV atteste que la dévotion envers Marie attire à Chartres une multitude innombrable de fidèles.
 
Lors des grandes affluences, à l'Assomption et à la Nativité de la Vierge, les pèlerins passaient la nuit dans la cathédrale. Le sanctuaire chartrain jouit d'une grande célébrité aux XVII° et XVIII° siècles. Parmi les pèlerins illustres qui vinrent y prier, il faut citer saint François de Sales ou saint Vincent de Paul
 
La Révolution mit fin momentanément aux pratiques du pèlerinage. La crypte ne retrouva sa destination qu'en 1855 et ne fut totalement restaurée qu'en 1860. De cette période date la renaissance du pèlerinage, qui prit immédiatement une ampleur aujourd’hui insoupçonnée. En 1873, durant deux jours, cinquante mille fidèles sont accueillis à Chartres pour un pèlerinage national.


Cathédrale de Chartres 2018 - Tous droits réservés - Crédits - Visiter la Cathédrale de Chartres - Photos Cathédrale de Chartres - Vitraux Chartres