Gravure signée Jean-Baptiste Rigaud, et datant du milieu du XVIII° siècle

Gravure signée Jean-Baptiste Rigaud, et datant du milieu du XVIII° siècle. On peut mettre cette représentation du jubé en parallèle avec un extrait du plan de Félibien, datant de la fin du XVII° siècle.
Ce sont les documents qui, conjointement aux fragments retrouvés dans la cathédrale, ont permis à plusieurs archéologues de proposer un dessin reconstituant l’ancien jubé.