Gravure de Louis Joseph Soulas (1905-1954). Champ de seigle, où l’on perçoit les ondulations du vent

Gravure de Louis Joseph Soulas (1905-1954). Champ de seigle, où l’on perçoit les ondulations du vent.
"C'était un grand artiste. Sans doute le meilleur de sa génération pour le burin. Nous le savions tous. Il le savait aussi, dans la sévérité qu'il avait pour lui-même, sur le plan qui était le sien (...) Nous l'avons vu parcourir en trente ans une route qui ne cessait de monter (...) Et c'était toujours sur la voie des exigences, dans un dépouillement sans sécheresse, avec des moyens si simples que leur simplicité devenait une très grande audace" - Roger Secrétain