Différentes sculptures du portail royal figurent dans la ‘France Pittoresque’, publié sous forme de trois épais volumes en 1835

Différentes sculptures du portail royal figurent dans la ‘France Pittoresque’, publié sous forme de trois épais volumes en 1835. L’auteur de l’ouvrage, Abel Hugo, frère du grand écrivain, a joué un rôle décisif dans un soudain regain d’intérêt envers le patrimoine monumental.
L’intérêt se porte essentiellement sur les détails anecdotiques, comme en témoigne le titre des gravures ‘Costume de reines tirés du portail de l’église Notre-Dame de Chartres’.
 
La datation - “X° ou XI° siècle” - est aussi fantaisiste que les attributions proposées, marquées par l’historiographie royale : “On suppose que la première figure représente Ogive, femme de Charles le simple. La deuxième, dont la tête est entourée du limbe, serait Ultrogothe, femme de Childebert. La troisième Gonthenque, successivement femme de Chlodomir, roi d’Orléans et de Chlotaire, roi de Soissons…”.