Dans ce pastiche, on sentira que saint Paul a perdu une grande partie de sa vigueur corporelle

Dans ce pastiche, on sentira que saint Paul a perdu une grande partie de sa vigueur corporelle. À nouveau, on relève un choix contestable dans la copie du baptistère : quatre couleurs (dont un assez méchant violet) à la place d’une alternance à deux couleurs.