Comme ils l’ont fait pour les cuisiniers et le fils prodigue, les concepteurs du tableau pédagogique, à défaut de panneau 'corporatif', y trouvent un substitut à l’intérieur d’une histoire de la légende dorée

Comme ils l’ont fait pour les cuisiniers et le fils prodigue, les concepteurs du tableau pédagogique, à défaut de panneau 'corporatif', y trouvent un substitut à l’intérieur d’une histoire de la légende dorée : le panneau-modèle appartient au vitrail de saint Julien l’hospitalier (déambulatoire nord). Il y dépeint la construction par saint Julien d’un hospice dédié aux nécessiteux et aux malades.
Le vitrail fait preuve de plus de clarté que le dessin qui en a été tiré. Notamment, les poutres ont différentes couleurs (jaune, bleu, rouge) ce qui permet de distinguer les poteaux corniers, les croisillons et les chevrons de la toiture. Un des charpentiers perce la faîtière et son collègue termine les moulurations d’une poutre plafonnière.