Chartres (en haut) sert à nouveau de modèle à d’autres tympans, également consacrés à l’Apocalypse

Chartres (en haut) sert à nouveau de modèle à d’autres tympans, également consacrés à l’Apocalypse. Le portail de la cathédrale d’Angers (au centre) est un exemple de copie appliquée, qui n’exclue pas quelques touches d’originalité - à la façon d’un jeu des sept erreurs : le vêtement du Christ, l’extrémité inférieure de la mandorle, la crinière du lion ailé. Le portail sud de la cathédrale de Bourges (en bas) suit Chartres, dont il ne diffère que par quelques aspects secondaires : la taille donnée au Christ en majesté ainsi qu’une torsion plus forte impulsée aux animaux symboliques.