Chapitre

Chapitre. Le 'collateur' d’une église est celui qui désigne son desservant : le curé dans le cas le plus général - celui des paroisses. Il dispose, en plus de ce droit de nomination, d’un nombre important de privilèges spirituels, administratifs et financiers. On pourrait dire, au moins sur le plan économique, qu’il est le 'supérieur' du prêtre qui officie.
 
Le chapitre de la cathédrale - ses soixante douze chanoines, collectivement - a la collation d’un nombre important d’églises paroissiales. On peut y ajouter quelques rares collations réservées à des fonctions importantes du chapitre : le doyen, le chantre…
 
Plusieurs études ont montré que ces paroisses correspondent aux bases foncières du chapitre : son autorité ecclésiastique s’y double d’un droit 'seigneurial' et surtout d’importantes propriétés exploitées en direct, en fermage ou en métayage.