Ce pastiche (création à partir d’une scène mentionné dans les lettres de saint Paul) est un parfait exemple du sens de l’observation des verriers du XIX° siècle - et des ses limites

Ce pastiche (création à partir d’une scène mentionné dans les lettres de saint Paul) est un parfait exemple du sens de l’observation des verriers du XIX° siècle - et des ses limites. L’arc de cercle que l’on retrouve sur les baptistères précédents correspond à l’évacuation des eaux. Réutiliser cet élément pour une scène qui se passe à l’intérieur d’une chambre a du paraître au dessinateur comme une excellente idée - mais elle est fautive.
Comme le sont à notre avis les petits ‘plots’ en pierre sur lesquelles reposent les pieds du lit (le XIII° siècle aurait trouvé une solution plus simple) ou encore la régularité des barreaux du lit.
Ne soyons pas trop sévères. Que ferions-nous aujourd’hui dans cet exercice ?