Ce clerc ouvre le cortège qui accompagne saint Martin sur son âne, il tient une croix processionnelle afin d’indiquer le passage de l’évêque dans les environs

Ce clerc ouvre le cortège qui accompagne saint Martin sur son âne, il tient une croix processionnelle afin d’indiquer le passage de l’évêque dans les environs.
Le visage indique que le personnage a certainement subi plusieurs restaurations. Il devrait, comme tous les autres clercs, avoir une tonsure qui laisse ici place à une chevelure bouclée : cette pièce de verre doit probablement venir d’un autre visage - représenté de trois quart. Une ligne blanche coupe le bas de son visage et de ses cheveux, prouvant qu’il a été nécessaire de recoller différents verres.
Le visage du personnage reste singulier. Avec sa bouche aplatie, ses sourcils froncés et son double menton, il possède un air renfrogné.