Avant la bataille livrée contre les sarrasins en Espagne les chevaliers 'français' sont endormis : on peut observer tous les détails de leur équipement

Avant la bataille livrée contre les sarrasins en Espagne, et qui se conclura par l’épisode de Roncevaux, les chevaliers 'français' sont endormis. On peut observer tous les détails de leur équipement.
 
- le heaume cylindrique à dessus plat avec une visière recouvrant la partie haute du visage, que l’on voit ici percé de fentes pour les yeux ainsi que de trous facilitant la respiration.
- l’écu de forme allongée, à extrémité inférieure pointue, tel qu’exigé par les combats à cheval. Dans ce vitrail, le décor se limite souvent à un dessin en étoile, depuis l’umbo, cône placé au centre du bouclier.
- le haubert, cotte s’ajustant au corps, mains et pieds compris, fabriquée en mailles de fer, liées entre elles. Le dessinateur suggère les boucles métalliques par de brefs traits courbes.
- l’épée, dans un fourreau tenant à la ceinture, dont on voit ici la suspente.. On discerne la poignée et le pommeau.