Aristote est d’un réalisme à couper le souffle, pour peu que l’on croise son regard à niveau

Aristote [Voussures de droite, arts libéraux, sous la Dialectique] est d’un réalisme à couper le souffle, pour peu que l’on croise son regard à niveau. On pourrait être tenté d’y voir le portrait de l’un ou l’autre enseignant des 'écoles de Chartres', ou tout au moins une évocation des vieux savants, s’abîmant les yeux sur les oeuvres héritées des philosophes de l’antiquité. Le détail des rides laisse entendre tout le respect que le Moyen-Âge avait effectivement pour les 'anciens', qu’il s’agît des professeurs âgés ou des auteurs gréco-romains.