Arcs supérieurs de la nef, côté sud

Arcs supérieurs de la nef, côté sud. Au-delà de l’intense poésie dégagée par ces lignes épurées, on comprend pourquoi les arcs boutants doivent être constamment rejointoyés - évitant ainsi les infiltrations.